Laboratoire LMAH

Laboratoire de Mathématiques du Havre (LMAH)
Le LMAH est une unité de recherche en mathématiques rattaché à l’Université Le Havre Normandie. Il est membre de l’école doctorale MIIS et des réseaux d’intérêt normand « Normandie Digitale » et « Normandie Terre et Mer » .
Le LMAH est membre de la fédération CNRS de recherche Normandie Mathématiques et de la Structure Fédérative en Logistique (SFLOG).

Compétences (dont théoriques) AI
Le LMAH développe des travaux de recherche académiques et appliqués qui s’articulent autour d’un unique axe fédérateur intitulé:
“Modélisation et analyse des systèmes complexes”.

Ce domaine s’est considérablement développé au cours des vingt dernières années, tant du point de vue des méthodes que de la formalisation et des outils d’analyse de ces systèmes, que le Réseau National des Systèmes Complexes (RNSC) définit comme des systèmes constitués d’un grand nombre d’entités hétérogènes qui forment le support d’interactions locales générant des structures collectives et des organisations sur de nombreux niveaux d’échelles (http://rnsc.fr/).

Le LMAH s’inscrit dans cette définition, en particulier en étudiant des réseaux d’EDP (Equations aux Dérivées Partielles) (par exemple des systèmes de systèmes d’EDP et les “patterns” qui en émergent) ou des réseaux et plate-formes en logistique.

Les membres du LMAH travaillent à la modélisation de problèmes concrets, à l’analyse de ces modèles par des outils mathématiques et à l’élaboration de stratégies efficaces pour l’optimisation des performances, en s’intéressant à deux applications majeures :
• Modèles du vivant,
• Modèles en logistique.

Le thème fédérateur est investi par l’intermédiaire des trois champs mathématiques :
• Optimisation et Recherche Opérationnelle
• Systèmes Dynamiques et Problèmes d’Evolution (Analyse, Systèmes dynamiques, EDP, EDO)
• Systèmes Aléatoires et valeurs extrêmes

Domaines d’applications
Durant ces cinq dernières années, les travaux de recherche du LMAH, centrés sur la mise en place et le traitement de modèles pour les systèmes complexes essentiellement déterministes, ont été appliqués à des systèmes issus de différents domaines tels que

  • le vivant (neuroscience, écosystèmes, épidémiologie),
  • les phénomènes extrêmes (catastrophes naturelles),
  • la logistique portuaire et industrielle (affectations et allocations de ressources).

Collaborations
Le LMAH collabore régulièrement avec des laboratoires d’autres champs disciplinaires, permettant une approche la plus complète possible des systèmes complexes étudiés. Il collabore également avec des entreprises, notamment des PME, à la résolution de problèmes concrets. Son réseau international, à travers l’Unitwin UNESCO « Campus numérique des systèmes complexes » est très étendu (puisqu’il est connecté à plus de 100 universités de 25 pays répartis sur 4 continents).

Coordonnées
Laboratoire LMAH
tél. : 02 32 74 45 41 – rech-lmah@univ-lehavre.fr

Université Le Havre Normandie
25 rue Philippe Lebon
BP 1123 – 76063 Le Havre Cedex

https://lmah.univ-lehavre.fr/

Tutelle
UNIVERSITE LE HAVRE NORMANDIE